Clarisse, Master Management éthique des innovations biotechnologiques

Témoignage

« Dans ma promo on était tous très motivés et il y a eu une bonne dynamique de groupe, une très bonne ambiance. »

Clarisse, promo 2020, nous parle du Master Management éthique des innovations biotechnologiques.

Clarisse chron parle du Cycle Master Management éthique des innovations biotechnologiques

La remise à niveau en début de M1 sur les thématiques de gestion et management a été essentielle pour ne pas avoir de lacune dans la suite du M1. Les matières vues durant cette remise à niveau étaient nouvelles et toutes très intéressantes.

Issue d'une formation scientifique les modules de remise à niveau m'ont vraiment permis d'interagir ensuite sans difficulté avec les étudiants du M1 issus d'un Bac+3 en management. Le fait qu'il y a deux publics très différents dans ce master est enrichissant : les "scientifiques" aident parfois les "managers" sur les questions touchant à la biologie et inversement.

" Mieux comprendre comment fonctionne une entreprise et comment fonctionne le marché "

Le module de bioéthique vu en M1 a bien développé mes capacités de réflexion sur ces sujets : même si je n'en ai pas eu vraiment besoin en entreprise pour l'instant, ce sont des apports vraiment utiles "pour toute sa vie" !

L'ensemble des thématiques vues en M1 m'ont permis de mieux comprendre comment fonctionne une entreprise et comment fonctionne le marché, elles m'ont également permis d'apprendre à interagir avec d'autres équipes, à manager des collaborateurs. Et l'ensemble de ces apports m'ont apporté une vision suffisamment large et complète de l'entreprise et de son environnement économique pour pouvoir piloter des projets efficacement dans mon entreprise d'accueil.

Des stages tout au long de la formation

Durant le M1 j'ai réalisé ma mission en stage alterné chez 3DMatrix, une entreprise qui fabrique des dispositifs médicaux pour la chirurgie. Il s'agit d'une petite entreprise japonaise mais qui a des bureaux dans différents pays dont la France. Donc tout le travail se fait en anglais, notamment tous les documents sont rédigés en anglais. Le fait que le M1 ait beaucoup de cours en anglais m'a beaucoup aidée : cela m'a appris le vocabulaire spécifique, c'était essentiel pour bien réussir dans ma mission.

Je suis chef de projet en R&D, sur deux projets en parallèle.

J'ai mis en place les outils de gestion de projet : les contrats de projet, l'analyse des risques, la planification des grandes étapes… J'ai aussi mis en place des expériences réalisées par des chirurgiens pour avancer sur le développement des deux produits concernés, qui étaient au stade des essais pré-cliniques. J'ai ensuite analysé et présenté les résultats de ces expériences. J'ai également réalisé des études marketing au niveau mondial.

Cette mission m'a beaucoup plu et je reste dans la même entreprise durant mon M2.

Un master pour une double compétence

J'ai choisi ce Master car j'ai toujours été attirée par le management, en plus de la biologie. Ce master m'apporte ainsi la double compétence en sciences et en management.

En sortie du Master j'aimerais travailler comme chef de projet, c'est un poste qui me convient bien, si possible dans une entreprise du dispositif médical : c'est un secteur en plein développement, avec des produits très innovants."