12

mois en entreprise (stage ou alternance)

90 %

d'intervenants professionnels

MASTER Management des biobanques (Bac+5)

Sciences

Un Master double compétence pour un métier pluridisciplinaire et ouvert à l’international

Découvrez notre
Master Management des biobanques

Ce Master convient aux étudiants aimant la Biologie et les Sciences du vivant mais ne souhaitant pas se spécialiser dans un domaine précis ou se diriger vers la recherche.

S’inscrire à une réunion d’information sur la formation


 

 

Management et biologie

Le Master permet de développer une double compétence en management et biologie, pour des postes à responsabilité dans les biobanques.

Lire l’article sur le data management

Les biobanques sont les infrastructures qui organisent les ressources biologiques (ADN, cellules, souches microbiennes…) depuis la collecte jusqu’à la mise à disposition pour la communauté scientifique. Ces infrastructures sont indispensables aux avancées de la recherche mais également dans les bio-industries ou dans le domaine de la biodiversité.

Le Master prépare à des métiers de responsabilités dans ces structures, comportant une dimension internationale affirmée et un caractère pluridisciplinaire marqué : expert scientifique, le manager de biobanques est capable de piloter des projets et de gérer une équipe et un budget. Il connait la législation et l’éthique applicables aux biobanques, il est également capable de communiquer auprès de la communauté scientifique et de rechercher des partenariats.


 

Nom complet du Master

Mention : Ingénierie de la Santé
Parcours : Management des biobanques

Il permet de valider 120 crédits ECTS.


 

Partenariat

Faculté de Pharmacie – Institut des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de l’Université Claude Bernard Lyon 1

Des réunions d’information sont organisées de février à avril : c’est l’occasion de rencontrer les responsables pédagogiques, de voir comment financer votre formation selon votre situation personnelle…

S’inscrire à une réunion d’information sur la formation


Pré-requis

Diplôme de niveau Bac+3 en Sciences de la Vie validé (ou équivalent)

 

Inscription

La candidature se fait sur dossier.
La sélection se fait sur dossier et entretien de motivation.

MODALITÉS DE CANDIDATURE ET DATES LIMITES POUR CANDIDATER


 

Coût de la formation

FRAIS DE SCOLARITÉ
FINANCER SA FORMATION

Le Master est organisé en 4 semestres sur deux ans, comprenant au total 11 mois en entreprise (stage ou alternance).
Il permet de capitaliser 120 crédits ECTS. Lors du premier semestre, 3 unités d’enseignement soit 12 crédits ECTS sont réalisées à l’Université Claude Bernard Lyon1.


 

Les unités d’enseignement

  • Bioressources et data : 30%
  • Environnement de l’entreprise : 30%
  • Compétences managériales : 30%
  • Humanités, sciences et société : 10%
  • Stage :
    • Année 4 : 4 mois en entreprise
    • Année 5 : stage de fin d’études de 6 mois

12 mois de stage en entreprise

Le premier stage intervient durant le M1 au bout de deux mois seulement de formation : c’est en effet un stage de découverte des biobanques.
Les étudiants sont immergés pendant 2 mois dans une biobanque pour en découvrir le fonctionnement. La suite des cours du M1 sera ainsi plus concrète pour eux, et plus profitable.

Les trois autres stages se répartissent jusqu’à la fin du M2, à raison d’un stage par semestre, pour un total de 6 mois de stage par an.
Ces stages successifs peuvent être réalisés dans la même biobanque, pour une mission de longue durée, ou dans des biobanques différentes pour varier les expériences.

Quelques exemples de structures d’accueil

Les structures d’accueil sont variées :
  • biobanque publique ou privée
  • biobanque dans le domaine des échantillons humains, animaux, végétaux, microbiens, environnementaux…


Exemples de biobanques hospitalières ayant accueilli des stagiaires récemment

  • Biobanque Germethèque, CHU de Bordeaux : biobanque en biologie de la reproduction humaine
  • Sydney Brain Bank (Australie) : biobanque dédiée aux maladies neurodégénératives
  • Centre Léon Bérard, Lyon : biobanque liée au cancer du sein


Exemples de biobanques industrielles ayant accueilli des stagiaires récemment :

  • bioMérieux, Lyon : gestion de l’échantillothèque de l’entreprise
  • Nestlé, Lausanne (Suisse) : plateforme de biobanking automatisée
  • Transgene, Strasbourg : biobanque d’échantillons biologiques humains
  • Cell&Co, Clermont-Ferrand : société proposant des services de biobanking externalisé pour ses clients

 

En France ou à l’international

Du fait de la dimention internationale des missions dans le biobanking, il est fortement conseillé de faire au moins un stage à l’international, les partenaires de l’ESTBB sont répartis partout dans le monde.

Destinations de stage à l’international des cinq dernières années

La double compétence Biologie – Management

Il permet de développer en deux ans des compétences managériales et transversales fortes, en complément des apports scientifiques dans le domaine des sciences des échantillons. A l’issue du Master, le diplômé peut ainsi assurer à la fois des missions scientifiques et techniques, mais aussi des missions plus transversales : coordonner les aspects techniques et scientifiques d’une biobanque, manager les données associées aux échantillons, développer un système de Management Qualité, transférer des technologies et proposer des innovations technologiques, manager une équipe, un budget, des projets, une organisation, communiquer, intégrer la biobanque dans les réseaux d’experts internationaux, appliquer la législation, la déontologie et les règles d’éthique relatives aux biobanques.

 


 

Premier Master en France dans ce domaine

Les biobanques sont en pleine structuration et professionnalisation, depuis 10 ans environ.
Cette évolution a fait émerger un métier nouveau, celui de manageur de biobanques. Le Master Management des biobanques a ainsi été créé à l’ESTBB en 2010 pour répondre aux besoins des professionnels du secteur, il s’agit donc de la première formation en France préparant à ces métiers spécifiques. Cela assure une insertion professionnelle rapide à la sortie du Master.


 

Un Master adossé à la recherche

Au niveau Master, le lien avec la recherche fondamentale ou appliquée est très important, pour garantir l’excellence des enseignements et leur mise à jour immédiate. Le Master Management des biobanques s’appuie ainsi sur une équipe de recherche au sein du pôle n°7 Biosciences, technologiesn éthique, qui travaille sur l’étiologie des cancers du foie. Cette équipe est dirigée par le Pr. Emmanuelle Gormally, qui est également la directrice pédagogique du Master.


 

Une dimension internationale marquée

  • Enseignements dispensés en français et en anglais
  • Conférences d’experts internationaux reconnus dans leur domaine
  • Unité d’enseignement à cheval sur les deux années présentant l’intégration des biobanques dans la communauté scientifique, avec la découverte des réseaux nationaux et internationaux de biobanques
  • Possibilité d’effectuer un stage dans une biobanque à l’étranger.

 

Des intervenants professionnels

Les enseignements du master Management des biobanques sont assurés à 86 % par des intervenants professionnels. Cela garantit des enseignements au plus près des besoins dans les laboratoires et entreprises. C’est également une bonne manière pour les étudiants de démarrer leur réseau professionnel, en restant en contact avec ces intervenants durant et après la formation.

Débouchés professionnels

En fin de formation, il est possible d’accéder à des postes d’encadrement dans des biobanques publiques ou privées :

  • Manager opérationnel / Coordinateur de biobanque ou d’un réseau de biobanques
  • Chargé de développement ou responsable d’une plate-forme au sein d’une biobanque (stockage, transformation, analyses…)
  • Chef de projet dans une biobanque
  • Responsable Qualité d’une biobanque ou d’un réseau de biobanques
  • Ingénieur hospitalier de la biobanque
  • Chargé de mission / Chargé de projet / Chargé d’études

Structures abritant des biobanques :

  • bio-industries
  • laboratoires et biobanques hospitaliers
  • laboratoires académiques, agronomiques, vétérinaires…
  • associations de patients
  • conservatoires de biodiversité

Nombre de biobanques hébergeant des échantillons (humains, animaux, végétaux, bactéries…) :

  • en France : environ 200
  • en Europe : environ 1800

Le métier de biobanqueur en vidéo

LIRE NOTRE ARTICLE SUR LES METIERS DU BIOBANKING


 

Quelques exemples de postes intégrés par les diplômés à leur sortie

  • Edouard : coordinateur adjoint de projet dans la biobanque du CHU de Limoges
  • Guillaume : responsable de la biobanque de NeuroBioTec, au sein des Hospices Civils de Lyon
  • Violaine : chef de projet dans la biobanque du CHU de Reims
  • Virgile : responsable de biobanque au CEA de Fontenay-aux-Roses
  • Florent : responsable management dans la biobanque de l’hôpital de la Pitié Salpétrière
  • Kevin : ingénieur hospitalier au CHU de Nice, au sein de la biobanque LPCE
  • Amithys : responsable de la tumorothèque OncoNeuroTek à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière de Paris

Master disponible en alternance

Les deux années du cursus peuvent être réalisées en alternance, sous contrat d’apprentissage (M2 seulement) ou de professionnalisation (M1 et M2), sous réserve d’avoir trouvé une entreprise ou une biobanque d’accueil.

Le rythme de l’alternance est d’environ 2 mois en formation / 2 mois en entreprise.

Ce rythme est adapté au niveau Master des missions confiées : l’étudiant est prêt à une immersion prolongée en entreprise pour une prise en charge complète de certains dossiers sur la durée.

Le contrat est rémunéré par l’entreprise d’accueil 61 à 85 % du SMIC, et c’est l’entreprise qui paie les frais de scolarité.

Les avantages de l’alternance :

  • une vraie première expérience professionnelle,
  • le double statut étudiant-salarié,
  • un salaire perçu pendant un an environ, pour un montant d’environ 8 600 à 11 000 euros au total
  • la prise en charge totale des frais de scolarité par l’entreprise d’accueil
Le parcours Alternance permet donc de suivre une formation entièrement rémunérée.

Insertion professionnelle des diplômés

80 % trouvent un emploi dès la sortie

15 % trouvent un emploi dans les 3 mois suivant la sortie

5 % trouvent un emploi dans les 6 mois suivant la sortie

Paroles d'étudiants : que pensent-ils du Master Management des biobanques ?

Candidater

Candidater Master Management des biobanques

Brochure

Téléchargement doc post bac et masters

CHOIX DE LA FICHE À TÉLÉCHARGER

Licence Sciences de la Vie | majeure Biologie mineure Humanités
Licence avec Accès Santé (LAS) Sciences de la Vie | Biologie & Humanités
Bachelor assistant Ingénieur en Biologie-Biochimie-Biotechnologies (niveau Bac+3)
Manager en Biotechnologie (bac +5)
Master Management des biobanques
Master Infectiologie et Biotechnologies
Cycle Master Management éthique des innovations biotechnologiques

RGPD *

Contact

Contactez l'ESTBB
Je souhaiterais plus d'informations à propos de *
*

Aucun autre traitement ne sera effectué avec mes informations. Les informations recueillies par l’AFPICL – UCLy à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné à permettre à l’UCLy de constituer une liste de diffusion afin de vous adresser notamment ses newsletters et de vous communiquer des informations sur la procédure de candidature. Les champs avec un astérisque sont obligatoires. Ces données seront conservées durant au maximum 3 ans à compter de notre dernier contact. Conformément aux dispositions du RGPD, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de retrait et de suppression des données vous concernant sur simple demande écrite et à l’adresse suivante estbb@univ-catholyon.fr.

Événements, portes ouvertes, dates importantes…

Découvrir
L'actu de
l'ESTBB

Nos autres formations