Sensibilisation à l'entrepreneuriat

Publié le 19 mai 2016 Mis à jour le 21 octobre 2018

Les étudiants des parcours IPROB bénéficient d'actions de sensibilisation à l'entrepreneuriat.

Les parcours de formation IPROB 5 et 8 proposent des actions de sensibilisation à l'entrepreneuriat même si les participants n'ont pas spécialement de projet de création d'entreprise.

En effet, ces actions vont permettre à chacun d'acquérir une vision globale du fonctionnement d'une entreprise, élément indispensable à une bonne prise en main de son poste à ce niveau de responsabilité.
 

Le serious game MIME

En tout début de formation, les participants sont immergés pendant trois jours dans le fonctionnement d'une entreprise virtuelle grâce au serious game MIME, une méthode d'initiation à l'entrepreneuriat.

Durant trois jours, chaque groupe doit faire vivre son entreprise virtuelle sur une période de deux ans, dans un environnement concurrentiel (constitué par les autres groupes) très proche de la réalité.

Une manière de découvrir par la pratique les problèmes de trésorerie, la stratégie de développement, les négociations avec les fournisseurs ou avec la banque, le calcul d'un coût de revient et d'un seuil de rentabilité...


 

Le portage de projet

Ce travail s'étale sur deux mois. Toujours organisés en petits groupes, les participants doivent s'emparer d'une avancée technologique réelle et créer une entreprise (virtuelle) qui utilise cette avancée pour proposer un produit ou un service innovant.

Les notions découvertes lors du serious game MIME sont alors directement mises en pratique. Modèle économique, propriété industrielle, étude de marché et étude de la concurrence, business plan, planification des principales étapes du développement : tous ces aspects de la création et du fonctionnement d'une entreprise sont ainsi mis en pratique très concrètement...

A l'issue des deux mois de travail, chaque groupe présente son travail devant un jury de professionnels, qui reproduit les conditions d'une présentation devant un panel de financeurs par exemple.

 


Retour à la page précédente