Les méthodes pédagogiques

Publié le 29 mars 2016 Mis à jour le 6 octobre 2018

L'ESTBB accompagne chaque étudiant vers l'autonomie, à travers des méthodes pédagogiques progressives durant les trois années de la formation.

En première année

La 1ère année de formation (niveau L1) est consacrée aux fondamentaux scientifiques. Elle doit permettre d'acquérir les connaissances théoriques de base pour toute la suite du cursus.
Plus de 40 % des heures d'enseignements sont des travaux dirigés (TD), pour mettre en application les notions vues en cours à travers des exercices, et des travaux pratiques (TP), pour commencer à acquérir les gestes de base au laboratoire.
Plusieurs modules nécessitent du travail collaboratif au sein de la promotion, pour se préparer à un métier où le travail d'équipe est très important.
 
La responsable d'études rencontre chaque étudiant individuellement à plusieurs reprises dans l'année, et dès que nécessaire : absences non justifiées trop nombreuses, résultats moyens, sur demande ...
 
 

En deuxième année

La deuxième année (niveau L2) est centrée sur l'acquisition du métier, avec près de 50 % des heures sous la forme de travaux pratiques en laboratoire.
L'étudiant va acquérir les gestes techniques précis (pipetter, doser, préparer une solution, ...), il va apprendre à utiliser les différents appareils du laboratoire (balance, spectrophotomètre, hotte à flux laminaire, ...) et il va apprendre à garder une trace sur un cahier de laboratoire de ce qu'il a fait et des résultats obtenus.
Ces TP se font par petits groupes, avec un enseignant disponible pour expliquer, montrer, aider à réaliser le geste technique correct, corriger si nécessaire, et répondre aux questions.

La 2ème année se termine par un stage en laboratoire de 3-4 mois.
 

En troisième année

La troisième année de formation (niveau L3) va permettre des approfondissements dans certains domaines scientifiques ciblés et des ouvertures sur certains domaines à fort potentiel.travail de groupe

En 3ème année, l'étudiant a acquis une autonomie et des principes d'organisation qui permettent de proposer une formule moins scolaire : il y a moins de cours, mais plus de travaux à réaliser en autonomie, seul ou en petit groupe, aidé dans certains modules par un enseignant tuteur. C'est à l'étudiant de s'organiser pour respecter les dates de rendu.
L'étudiant va aussi finir de se former au travail collaboratif : dans son premier poste il sera ainsi capable de s'insérer dans une équipe, de travailler à plusieurs sur un même projet, de partager avec ses collègues les résultats de son travail...

Enfin, la 3ème année se termine par un stage en laboratoire de 4-5 mois.


Retour à la page précédente